Seme une habitude, tu recolteras

Un blog Mohamed MOURAS

La Responsabilite Va Aux Profs !

Mohamed MOURAS

Mon twitter, Ma page facebook

semeunacte[at]gmail.com

Cette article était a la base une réponse a cette article, qui lui même était a la base un commentaire fait a un lycéen.

Ayant écrit un long commentaire sur le blog de Jean-Philippe mais n’ayant pas totalement exploré mon idée jusqu’au bout, je me permets de reprendre mon commentaire pour le terminer. En fait en y réfléchissant et au vu du nombre de collègues blogueur du monde du développement personnel qui ont laissé des commentaires…on pourrait en faire notre « a la croisée des blogs » d’avril lol. Trèves de plaisanteries…

Jean-Philippe du blog Révolution Personnelle :

Cet article était au départ une réponse à ce commentaire. Et puis, à force d’écrire et d’écrire fébrilement, le commentaire s’est transformé en un très long plaidoyer.

Bon, soyons clairs : le lycée c’est ennuyeux, on y trouve des gens assez nuls, on y fait des choses inintéressantes au possible et en plus, on est obligé d’y aller. Comme ça, on est d’accord.

Maintenant, la faute à qui ? Bien sûr, aux lycéens. (Je vais me faire des amis)

Pourquoi ? Parce qu’on ne peut pas leur faire confiance. (Je vais me faire encore plus d’amis)

Lire l’article sur Révolution Personnelle

L’article de Jean-Philippe est une réponse à un commentaire laissé par un lycéen qui s’appelle « Discan » (pseudo ?) :

J’aurais une question : Comment fait-on lorsque ce qu’on fait n’est pas motivant et on ne peut rien y changer? Je suis présentement au secondaire(lycée en France je crois) et je trouve l’école trop conventionnelle.

C’est comme s’il voulaient qu’on deviennent des zombis O_o (Sans jugement, à force de toujours répéter les mêmes choses)

Nous sommes, comme tout le monde, des êtres dynamiques, en plus en pleine révolution intérieure, physique et psychologique.

Bref, cela fait maintenant quelques jours que je connait ce site et je me demandait s’il y avait un article qui parlait un peu de cela dans la panoplie d’excellent textes présent sur ce site.

P.S : J’ai 16 ans ^^

Jean-Philippe a traité la question du coté des lycéens. Même si je suis d’accord avec lui concernant certaines choses, je pense aussi que les profs se doivent de changer les vues qu’ils entretiennent sur l’école.

Là où je rejoins Jean-Philippe :

A 16 ans, on fait ses premiers pas dans la vie d’adulte et même si on ne réalise pas forcement la dose de responsabilité qui va nous tomber dessus très prochainement, on commence à se demander l’intérêt de tout ce qu’on est en train d’apprendre.

Je vais éviter de garder le suspens pour la fin, en tant que prof, je peux répondre ici et maintenant, A RIEN !

Soyons clair et net, faire des équations à plusieurs X ne m’a jamais aidé dans la vie, en fait je n’étais pas capable d’en faire quand j’étais au collège et au lycée et en fait toute la suite de mes études n’a été qu’une tentative d’échapper aux mathématiques…

Je dois cependant préciser, faire de terribles équations a aidé certains de mes amis. En fait aujourd’hui ces équations sont leurs pains quotidien, ils sont heureux de les faire et sont très bien rémunérer en tant qu’ingénieur pour les faire.

A quoi est-ce que je veux en venir ? Haïr les mathématiques (ou tout autre sujet de votre choix) m’a fermé pas mal de portes et mon histoire scolaire est une suite de portes fermées et d’entrées par les fenêtres. Ce que je veux dire c’est que même si l’intérêt n’est pas la il faut parfois se forcer, pourquoi ? Pour garder toutes les clés de son destin en main !

A la phrase « le bac c’est de la merde, ca vaut plus rien ! » mon cousin m’a répondu : « tout a fait d’accord ! Mais c’est une merde qui ouvre ou ferme TOUTES les portes ». Je rajouterais…ou presque ! Coucou Olivier si tu passes par là…

Mohamed MOURAS

Mon twitter, Ma page facebook

semeunacte[at]gmail.com

La où je diffère de Jean-Philippe :

Je vais commencer par raconter l’histoire qui se déroule en ce moment dans l’école ou j’exerce le métier de professeur de Français Langue Étrangère et aussi de prof d’ICT (Technologie de l’Information et de la Communication).

Comme toutes les écoles nous avons des élèves très bons, d’autres moins bons et d’autres carrément nuls. L’élève dont je vais parler aujourd’hui entre dans une autre catégorie, la catégorie des « casses-couilles en puissance ». Il est vraiment chiant !

Son niveau scolaire ? On s’en fiche ! Il est immature a un point où le savoir malade peut vous rendre joyeux car vous savez que vous allez avoir une super classe.

Dans le cadre dans lequel j’étais lycéen, cette élève n’aurait eu aucune chance. Son immaturité aurait été pris de haut et on l’aurait laissé doucement mais surement plonger dans la médiocrité. Et à moins qu’un choc ne le réveille plus tard dans sa vie il aurait pu finir dans la médiocrité.

Au lieu de cela son prof de mathématique (encore et toujours ces maudits chiffres) en l’observant a plusieurs reprises et en le testant lui a confié un projet.

Dans les jours qui viennent nous organisons les jours de la science et les élèves de ce prof ont eu à construire des fusées propulsés au gaz, coca je crois lol

Le projet de ce jeune homme était de construire la rampe de lancement de ces fusées. Là où tous ses collègues de classe ont eu des consignes très précises pour réaliser leurs fusées, ce jeune n’en a eu presque aucune. C’était un test autant pour son prof que pour lui.

Sans aucune aide ou presque, voila ce chiant de cancre qui se met à faire des équations qu’on aurait cru impensable pour son niveau. Le voila qui bâtit un projet de A à Z sans supervision ou presque. Le voila qu’il prend la tête du projet, aide son prochain, pose des questions quand le besoin s’en fait sentir et surtout prend du plaisir. Ce jeune homme est un ingénieur ! Ce cancre est un ingénieur !

Pourquoi cette belle histoire dont on pourrait faire un film ? (les droits sont à moi 🙂

Je pense sincèrement que le contenu de nos cours est nécessaire mais jusqu’à un certain niveau. En 2008 on estimait que la dose de contenu/d’information qui serait créée chaque année pendant les 20 prochaines années serait équivalente a 4 exabytes par an. Il est humainement impossible de concevoir qu’on puisse ingurgiter tout ça même en une vie !

C’est en anglais c’est vrai mais cette vidéo exprime vraiment ce que la technologie (et même un peu la vie) est en ce moment même (la vidéo date de 2008). Si quelqu’un a la même chose en français, je serais ravi de l’inclure ici. (EDIT: c’est bon j’ai remplacée la vidéo par la même mais sous-titrée fr)

Je crois sincèrement que le prof est un facilitateur. En tant que prof de français je délivre du contenu figé mais je peux faire en sorte que ma manière de livrer ce contenu ne soit pas figée.

Dernièrement j’ai proposé à mes élèves d’apprendre du vocabulaire en donnant un code à décoder. J’ai pris ca sur internet (j’en profite pour dire que ce site est FANTASTIQUE et remercie vraiment ces quatre profs de FLE pour le travail merveilleux qu’ils mettent a notre disposition) ! Devinez quoi, mes mathématiciens connaissent leur vocabulaire, ils ont gambergés, se sont amusés et ont vus les liens qui peuvent être créés entre les différentes matières.

En informatique, je ne me prends plus la tête sur le plagiat. Pourquoi ? Parce que j’ai remarqué que sanctionner le plagiat revenait à dire à mes élèves :

Si  vous trouvez un moyen de copier de l’info sans que je puisse en retrouver la source alors vous avez une bonne note !

Et non ce n’est pas le message que je veux faire passer, mon message est le suivant :

Copiez et Collez, citez vos sources et pensez ! Sublimez la source que vous venez de copiez et créez votre propre valeur !

Certains de mes étudiants font cela naturellement, d’autres ne sont pas assez responsables. Alors quoi ? Suis-je censé les laisser tomber ? Suis-je censé me dire bon pas grave !

Non je modifie mon cours, je l’adapte, je le donne sous une autre forme et en dernier recours je prends la responsabilité pour ceux qui ne sont pas capables de la prendre pour eux-mêmes !

–          Comment ? Sacrilège ! Vous prenez la responsabilité pour eux ? Mais alors quand se responsabiliseront-ils ?

–          …lorsqu’ils seront prêts !

–          Mais ils ne seront jamais prêt si vous faites tout à leur place !

–          Non chacun de nos projets leur verra confié une dose de responsabilité plus grande…graduellement.

–          Comment faites-vous cela ?

–         Je découpe mon projet en taches faciles a faire et leur donne a faire les taches en question, tout en leur faisant comprendre que ces taches font partie d’un plus grand ensemble et qu’un jour ce découpage leur incombera.

La responsabilité première est indue aux profs !

Pourquoi ? Parce que nous sommes les adultes, nous sommes ceux qui peuvent nous questionner, nous sommes ceux qui avons les 25% de conscience extérieur qui observe le comportement de nos 75% de conscience intérieur (un concept qui m’est cher, la plupart de mes articles reprennent d’une manière explicite ou implicite ce principe). Beaucoup d’adultes n’ont jamais fait ce travail de se poser des questions sur leur comportement, alors arrêtons de faire comme si a 14 ou 16 ans, nous les profs d’aujourd’hui étions tous des bêtes de responsabilités. On a tous été con, on a tous eu notre jeunesse alors laissons-les avoir la leur !

Mais alors que se passe-t-il quand je ne réussis pas avec un élève ? Suis-je un mauvais prof ? Le fait de se poser cette question prouve qu’on est un bon prof ! Les bons profs font des erreurs et les corriges. Les mauvais profs font tout de manière géniale et du premier coup (tout du moins ils le croient). On est un bon prof quand on garde a l’esprit la seule chose qui compte, nos élèves !

La différence majeure entre un bon prof et un mauvais (parce qu’il y en a !) est sa capacité a ne pas prendre un échec comme une fin ! Ni de sa part, ni de la part de son élève ! Si je n’atteins pas mon objectif c’est que je n’ai pas réussi à présenter les choses comme cette élève aurait pu les apprécier ! La prochaine fois, je modifierais et si ca ne marche pas, je modifierais encore !

Aucun élève ne ferme toutes ces portes sans laisser une fenêtre ouverte !

Les commentaires, critiques, suggestions et questions sont bien évidemment les bienvenues. Si vous êtes élèves qu’en pensez-vous ? Si vous êtes profs qu’en pensez-vous ? Si vous êtes un lecteur lambda qu’en pensez-vous ?

Pour info, Voici le lien de l’organisation qui édicte les grands principes que nous suivons dans notre école,  si cela intéresse quelqu’un : http://ibo.org/fr/

Articles que vous apprécierez surement :

Le Secret De l’État De Bonheur Permanent

Réfléchissez Avant De Répondre Aussi Vite

Pour qui faites-vous ce que vous faites ?

Quand la compréhension doit laisser place a l’acceptation

7 jours pour changer de vie de Paul McKenna

Du pouvoir de l’erreur

Arretez de vous demander si c’est possible, changez vraiment !


Mohamed MOURAS

Mon twitter, Ma page facebook

semeunacte[at]gmail.com

19 mars 2010 - Posted by | Pensée Perso | , ,

2 commentaires »

  1. Merci beaucoup Mohamed d’avoir cité mon article et pour avoir fait des liens ! J’aime cet échange interblogs. 😉

    Je viens de lire ton article et je ne peux être que d’accord sur le travail des profs qui utilisent des méthodes différentes pour intéresser leurs élèves. Dans le mien, je me plaçais du point de vue des étudiants qui n’ont pas cette chance. Le but n’est pas de blâmer les profs et je pense toujours que tout le système est à revoir, avec des budgets conséquents !

    Ta motivation fait plaisir à voir et j’espère qu’elle inspirera d’autres profs. 🙂

    Commentaire par Jean-Philippe | 20 mars 2010 | Répondre

    • Merci a toi pour ton commentaire
      En fait je n’esperais pas vraiment inspire qui que ce soit je dirais plutot que j’avais envie de dire ce que j’en pensais.
      Je rajouterais aussi (apres avoir relu mon article) que si j’ai pu sembler juger le travail de quelque profs que ce soit je m’en excuse, ce n’etait pas la mon intention.

      Enfin merci a toi pour m’avoir donne une bonne idee d’article, effectivement je pense que cet echange interblogs est vraiment dans la veine de l’idee premiere du developpement personnel, plus nous donnons, plus nous recevons.

      Merci encore

      Mohamed

      Commentaire par J'ai fait à autrui ce que je voudrais qu'on me fasse | 20 mars 2010 | Répondre


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :